La hausse des prix de l’énergie est-elle liée à la spéculation ?

Posted on

Par Océane Herrero

Publié le 16/09/2022 à 15:44, Mis à jour le 16/09/2022 à 19:04

La première ministre, Élisabeth Borne, lors de sa conférence de presse mercredi. POOL / REUTERS

LA VÉRIFICATION – «Certains spéculent sur la crise et font artificiellement monter les prix. Ce n’est pas acceptable», a critiqué Élisabeth Borne.

L’heure est aux mesures d’urgence. Mercredi, la première ministre Élisabeth Borne a présenté un panel de mesures pour faire face aux risques de pénurie d’énergie au cours de l’hiver, et à la hausse des prix. Élisabeth Borne a ainsi promis que la hausse des prix de l’électricité et du gaz sera « contenue » à un niveau de 15 % en 2023 pour l’électricité et le gaz, et que des chèques énergie seront versés d’ici à la fin de l’année.

Ces mesures s’annoncent coûteuses à l’État, qui devrait débourser 16 milliards d’euros nets en 2023 pour soutenir les Français. À la source, le problème subsiste : les prix de l’énergie, «indexés» sur ceux du gaz, sont tirés vers le haut. À cela s’ajouterait, selon la première ministre, un phénomène de spéculation. «Nous devons d’abord rassurer les marchés sur les risques de pénurie», a ainsi fait valoir Élisabeth Borne mercredi.

À lire aussiCrise de l’énergie: «Enfin le retour sur terre?»

Selon elle, les gestionnaires de réseau montrent que les craintes sont «excessives» et que les prix sont «exagérément hauts». «Nous…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services