Économie de guerre : l’État demande aux industriels de la défense de produire plus vite

Posted on

Par Nicolas Barotte

Publié le 07/09/2022 à 20:32, Mis à jour le 07/09/2022 à 23:17

Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu. JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

DÉCRYPTAGE – Pour faire face au nouveau contexte géopolitique de menace, et répondre à la pression imposée par le soutien militaire à l’Ukraine, l’exécutif veut pouvoir aller plus loin qu’un simple renforcement des stocks.

Pour l’instant, il ne s’agit que d’engagements. Mais le chef de l’État Emmanuel Macron et son ministre des armées en ont fait un mot d’ordre. Plus de six mois après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les industriels de la défense doivent entrer dans une logique «d’économie de guerre». Sébastien Lecornu a réuni mercredi les principaux d’entre eux, comme Naval Group, Thales, MBDA, Nexter ou encore Dassault*, pour une table ronde, comme il l’avait annoncé au Figaro. L’économie de guerre, c’est se préparer «à ne pas subir», a déclaré le ministre à l’issue de la réunion. L’expression du chef de l’État avait été critiquée pour sa dramatisation. «En cas de confrontation, on ne peut pas découvrir qu’on ne peut pas produire de munitions», a ajouté Sébastien Lecornu en guise d’exemple.

Pour faire face au nouveau contexte géopolitique de menace, et répondre à la pression imposée par le soutien militaire à l’Ukraine, l’exécutif veut pouvoir aller plus loin qu’un simple renforcement des stocks et…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services